Linux Embedded

Le blog des technologies libres et embarquées

L’encre électronique accèlere

Nous parlions récemment de l’arrivée de la couleur dans la technologie e-ink (encre-electronique-en-couleurs). Samsumg a annoncé le 20 janvier le rachat d’une entreprise hollandaise spécialisée dans les technologies de “papier électronique” : Liquavista. Cette société utilise la technique du electrowetting qui permettrait d’atteindre des taux de rafraîchissement compatible avec une utilisation vidéo.

Nous l’avions vu, la technologie e-ink a, pour principale qualité, son économie en énergie : la consommation est nulle lorsque l’image est statique. En contrepartie la fréquence de rafraîchissement de l’écran ne dépasse pas les 2Hz. Celle-ci pourrait maintenant atteindre les 13Hz grâce à ces innovations. Enfin, la robustesse de ce support en comparaison des écrans LCD, ajoute un avantage non négligeable en faveur du papier électronique.

Entre l’arrivée récente de la couleur, et cette perspective de diminution du temps de rafraichissement de l’écran, la technologie e-ink pourrait bien avoir de beau jour dans nos appareils embarqués tels que les téléphones mobiles pour le grand public, mais aussi dans le domaine de l’embarqué industriel en temps qu’écran de contrôle par exemple.

Liquavista travaille en partenariat avec freescale depuis début 2010 et pourrait proposer dès la fin de l’année 2011 les premiers appareils destinés au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *