Linux Embedded

Le blog des technologies libres et embarquées

Sortie de buildroot 2013.02

Peter Korsgaard vient de poser le tag 2012.02 sur le dépôt buildroot marquant ainsi la fin de ce cycle de développement. Une fois de plus la nouvelle version de buildroot nous apporte un grand nombre de nouveautés et améliore encore la facilité d’utilisation. En particulier la personnalisation du système racine généré est grandement simplifiée.

Les nouveautés à signaler :

  • l’abi  OABI pour arm n’est plus supportée. Cela devrait éviter de nombreuses erreurs de configuration entre le kernel et l’environnement de cross-compilation
  • Une option permettant de spécifier un répertoire qui sera copié sur le root-filesystem après le build a été ajoutée. Ce mécanisme est plus simple que l’ancien système (rootfs copié avant le build ou script appelé après le build) et permet de facilement retoucher un ou deux fichiers de configuration sans avoir à recréer tout l’arborescence racine. Buildroot reconnaîtra également les fichiers de gestion de configuration (.git, .svn, .empty) et ne les copiera pas dans votre root-filesystem. La gestion de configuration de vos modifications locales devrait être beaucoup plus aisée.
  • une meilleur gestion de l’infrastructure pkg-config qui devrait faciliter la compilation avec des librairies qui exportent leur configuration avec ce programme (ou similaire).
  • gestion d’un fichier d’environnement externe pour barebox : cela permet de facilement customiser les paramètres de barebox dès la compilation plutôt que de devoir les retoucher via le port série après l’installation.
  • Ajout de l’intégration de buildroot dans Eclipse. Cela ne permet pas de configurer buildroot via Eclipse mais cela permet d’apprendre à Eclipse comment utiliser une chaîne de compilation venant de buildroot et d’utiliser les mécanismes de mise au point à distance d’Eclipse pour mettre au point une application sur un système buildroot.
  • Il est maintenant possible de choisir un mot de passe root depuis le menu buildroot. C’est particulièrement utile si vous devez accéder à votre système via ssh.
  • La gestion des sous-systèmes utilisant Kconfig (busybox, crosstools-ng, le kernel linux…) a été revue. Cela devrait réduire le nombre de mauvaises manipulation et de pertes accidentelles de configuration.
  • Ajout de scripts exécutés en fin du build. Le but est de pouvoir déployer automatiquement les images générées (déploiement sur NFS, construction d’image disque etc…)

Parmi les nouveaux paquetages disponibles, mentionnons en particulier :

  • udisks pour la détection et le montage automatique de périphériques amovibles
  • perf : l’infrastructure d’analyse de performance du noyau Linux peut maintenant être compilée directement depuis buildroot.
  • enlightenment : Le window-manager lui même a été ajouté à cette version. La plupart des bibliothèques étaient déjà présentes.
  • plusieurs paquetage de gestion de flux DVD pour les set-top box ont étés ajoutés
  • spice : logiciel d’accès à distance aux applications graphiques
  • neard : gestion des périphériques NFC

Le Changelog officiel est disponible ici

La documentation complète est disponible ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *