Linux Embedded

Le blog des technologies libres et embarquées

Archives du mot-clé qemu

Xvisor – première mise en œuvre

Introduction Xvisor est un hyperviseur open source en licence GPLv2. Cet hyperviseur est de type-1 ou natif, c’est-à-dire qu’il s’exécute directement sur la cible sans couche d’abstraction intermédiaire. Il existe un autre type d’hyperviseur, de type-2, qui s’exécute au-dessus d’un système d’exploitation. Xvisor est développé depuis 2014, et est porté principalement sur des cibles ARM (v5, v6, v7a v7a-ve v8a),…

Sortie de la version 2.2 de Qemu

Le projet Qemu vient de publier la version 2.2 de son logiciel d’émulation/hypervision avec un grand nombre de changements intéressants. Voici notre sélection à partir du Changelog complet TCG (le générateur de code hôte lors de l’émulation) peut maintenant émuler des watchpoints TCG peut faire fonctionner QNX sur x86 Les commandes SCSI spécifiques à un vendeur fonctionnent maintenant en mode pass-through La…

Sortie de la version 1.7 de Qemu

La version 1.7 de Qemu vient d’être publiée… Comme à chaque version nous vous proposons un petit florilège des nouveautés les plus intéressantes : Le compilateur TGC (interne à Qemu) fonctionne maintenant sur les machines hôtes x32. Le support de l’USB 3.0 a été grandement amélioré. Qemu peut générer nativement des tables ACPI utilisables par les bootloaders invités. Le mode…

Mini howto : monter un disque dur virtuel VDI sur Linux

Nous vous proposons dans cet article une méthode simple pour monter un disque virtuel VDI en environnement Linux. Cette méthode s’appuyant sur l’utilitaire qemu-nbd, il faut veiller tout d’abord à installer les outils qemu. Il faut tout d’abord  charger le module noyau nbd : $ modprobe nbd max_part=8 Nous pouvons alors charger un disque virtuel myfile.vdi sur les devices /dev/nbd*…

Concours : Résultats de la phase 1

La phase 1 du concours Linux Embedded s’est terminée le Jeudi 20 Octobre à 23h59. Le concours consiste à mettre au point un système Linux embarqué démarrant le plus vite possible pour une cible FriendlyARM. La première phase s’est déroulée dans un environnement émulé par Qemu. Premièrement, nous voulons remercier et féliciter tous les participants ! Nous avons eu un…

L’arrivée des Flattened Device Tree

Lorsque l’on souhaite porter Linux sur un nouveau matériel, il est toujours nécessaire d’écrire la description de ce matériel dans le kernel, même si celui-ci n’est qu’une modification mineure d’un matériel déjà supporté. Sur les architectures embarquées comme ARM ou MIPS, Linux n’est en effet pas capable de faire de la détection automatique au démarrage. A l’inverse, sur x86, il…